Ma petite soeur

Lundi sera difficile,

car nous t'accompagnerons et nous te dirons au revoir

La douleur en moi reste vivace

 Car rien ne peut combler le vide que tu laisses

 Et dans ma maison une infinie tristesse

Sur mes lèvres qui tremblent en prononçant ton nom.

Tu demeures pourtant dans mon coeur, dans ma vie

Dans chaque souvenir ton image surgit,

Se fixe à ma mémoire, aussi fort que le lierre

Hélas ! tu es partie, comme un jour d'été

Laissant place à la pluie dans mon coeur affligé, 

Et rejoignant un monde de paix éternelle

Tu m'a laissé là, les yeux rivés au ciel...

 Alors, il faut puiser au-delà de la peine

La force de poursuivre une route sereine

Sans dévier mon regard du lumineux cortège

Où une étoile d'or scintille et me protège...

C'est toi, petite soeur, c'est ton âme, ta voix,

Qui résonne à jamais et me dit -'ne pleure pas'

 Mais qu'il est difficile, au terme du voyage

D'écrire le mot FIN sur la dernière page !...

Repose en paix Petite Soeur

 

gui.gif

trop difficile de trouver les mots alors j'ai adapté ce poème