L'année dernière au hasard d'une balade

nous avions découvert

un producteur de fleurs, plantes potagères et d'arbres

Nous avons donc décidé d'y retourner cette année

pbmaud-roy-au-centre-lara-et-marion-presentent-les-belles-nouveautes-florales-b-ppbque-l-on-pourra-trouver-dans-la-jardinerie-bphoto-c

Et après avoir effectuer quelques petits achats, sur la route du retour,

mais qui y a t-il dans ce petit chemin

20170408_175321

L'abbaye de Bassac

L'abbaye Saint-Étienne de Bassac, située à Bassac (Charente), était une abbaye bénédictine fondée au début tout début du XIe siècle dans le diocèse de Saintes.

En 1666, l'abbaye est affiliée à la nouvelle congrégation bénédictine de Saint-Maur, c'est à cette époque que sont entrepris de vastes travaux de reconstruction des bâtiments conventuels.

À la Révolution française, les moines peu nombreux sont chassés, les bâtiments vendus comme biens nationaux et l'abbatiale devient l'église paroissiale. On peut lire sur sa façade romane une inscription de la phrase de Robespierre : « Le peuple français reconnaît l'être suprême et l'immortalité de l'âme ».

En 1947, la Congrégation des frères missionnaires de Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus, fondée par le père Gabriel Martin, rachète progressivement les bâtiments conventuels de l'ancien monastère et les restaure. L'ancienne salle capitulaire mauriste devient la chapelle Sainte-Thèrèse. L'Abbaye de Bassac est aujourd'hui la maison-mère de la congrégation. (source wikipédia)

Façade avant

20170408_172604

La cour

20170408_172914

20170408_172823

Le porche

20170408_172941

Avec ses marques de charrettes au sol

Qui nous conduit à l'arrière du bâtiment

Mais pour cela il faudra revenir me voir pour découvrir la suite